Presse‎ > ‎

L'avenir radieux du Golf-basket-club en 2020

L'avenir radieux du Golf-basket-club en 2020


  La bonne humeur et le sérieux ont été de mises tout au long de la soirée organisée par le Golf basket club herblinois. 

Le club d'un quartier nord en pleine évolution réfléchit à son avenir avec les parents et partenaires. La vision futuriste, à six ans de distance, est optimiste.

« Ensemble, nous allons rêver notre club en 2020 » : avec son comité directeur, Catherine Couroussé, présidente du Golf basket-club herblinois (GBCH), a envoyé un message mobilisateur. Si le défi de réunir plus de cent personnes a failli être relevé, c'est que la démarche pour y arriver a été originale.

Participative, créative, festive et conviviale, la soirée a associé également les sympathisants du club. « Construire un projet répondant aux attentes des adhérents, récolter leurs visions et leurs idées, s'approprier le projet pour mieux y adhérer, tels étaient les enjeux », explique Philippe Claessen, responsable de la commission des partenaires du Golf BCH.

Adultes et enfants associés

Par petits groupes, un état des lieux du club a dégagé les forces, les faiblesses et les points de progrès. « Les adultes ont défini ce qu'ils aimeraient voir changer ou évoluer au sein du club et résumé en un mot leur vision actuelle. Aux enfants, nous avons demandé de l'exprimer par des dessins et des collages. »

La projection du club en 2020 a été imaginée en répondant à quatre suggestions : « Dans cinq ans, nous serons le club de basket de Saint-Herblain, reconnu pour ses performances sportives, la qualité de sa formation, sa politique d'intégration et son caractère populaire, en favorisant l'accès à la pratique sportive. »

Le tout devait déboucher sur des propositions concrètes. « Que faudrait-il faire ou mettre en place pour y parvenir ? »

Cette soirée a permis de développer le sentiment d'appartenance, en mobilisant et en impliquant les adhérents du club. Elle a aussi fixé un cap et identifié les actions prioritaires pour réaliser le projet. « Il devrait séduire de nouveaux partenaires, parmi les nombreux acteurs économiques du bassin nord herblinois », espère Philippe Claessen.

Le Golf, dont les équipes fanions masculine et féminine postulent à la montée en D1, bénéficie depuis mars de l'ouverture de la nouvelle salle de l'Angevinière et possède un vivier d'adhérents potentiel grâce aux nombreux logements en cours d'achèvement (Bagatelle, etc.). « En fonction des futurs créneaux qui nous seront attribués et de notre encadrement, notre effectif actuel de 203 licenciés devrait singulièrement augmenter. »


Comments